Saturday, June 15, 2024
HomeOffres d’emploiAppel à candidature MINSANTE: 03 Accompagnateurs Psychosociaux

Appel à candidature MINSANTE: 03 Accompagnateurs Psychosociaux

AVIS DE RECRUTEMENT : ACCOMPAGNATEURS PSYCHOSOCIAUX (APS) ADULTES ET PEDIATRIQUES

Le Groupe Technique Régional de Lutte contre le Sida du Sud (GTR-Sud) lance un appel à candidatures pour le recrutement de trois (03) Accompagnateurs Psychosociaux (APS) adultes et pédiatriques. Ces professionnels seront affectés au sein du Centre de Traitement agréé (CTA) ainsi que dans certaines Unités de Prise en Charge (UPEC) de la Région afin de fournir un soutien psychosocial aux patients vivant avec le VIH et de les accompagner tout au long de leur parcours thérapeutique.

1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Dans le cadre du Nouveau Modèle de Financement (NMF) du Fonds Mondial de Lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme, il est essentiel de renforcer l’équipe de professionnels de la santé pour assurer une prise en charge globale des patients vivant avec le VIH. Les Accompagnateurs Psychosociaux (APS) jouent un rôle crucial en fournissant un soutien émotionnel, psychologique et social aux patients, les aidant ainsi à prendre soin d’eux-mêmes et à suivre leur traitement de manière optimale.

11. TACHES À RÉALISER

Prévention et sensibilisation

  1. Organiser des causeries éducatives sur le dépistage du VIH et l’importance de connaître son statut sérologique, ainsi que sur le suivi du traitement antirétroviral à vie. Utiliser les supports de communication disponibles tels que des dépliants, des boîtes à images et des vidéos informatives.
  2. Participer aux séances de conseil et dépistage volontaire organisées dans les établissements de santé et dans la communauté. Cela comprend le dépistage familial, le dépistage des cas contacts, les unités mobiles de dépistage dans les districts de santé, les campagnes de masse, etc. Assurer le counseling pré et post-test en collaboration avec les responsables des centres de dépistage.
  3. Accompagner physiquement les patients vers les centres de dépistage si le dépistage n’a pas été effectué à l’entrée.

Identification et suivi des patients

  1. Établir un plan mensuel de passage dans tous les services de l’établissement de santé (consultation externe, hospitalisation, banque de sang, laboratoire, etc.) afin d’identifier tous les nouveaux patients séropositifs.
  2. Collaborer avec les responsables des services pour organiser l’orientation des personnes séropositives vers les services de prise en charge.
  3. Organiser, en collaboration avec les responsables des services, le suivi des patients séropositifs qui ne sont pas encore sous traitement antirétroviral.
  4. Accompagner physiquement les nouveaux patients séropositifs vers les services de prise en charge si cela n’a pas été fait à l’entrée.

Suivi des patients et coordination

  1. Élaborer un plan de travail mensuel pour le suivi des patients de la cohorte. Ce plan permettra de répertorier les rendez-vous manqués, les patients perdus de vue, les décès et les transferts.
  2. Collaborer avec les responsables des services et les agents communautaires de référence et de suivi pour dresser quotidiennement la liste des patients de la cohorte qui sont perdus de vue et établir un suivi précis de chaque patient.
  3. Établir quotidiennement la liste des patients de la cohorte qui doivent venir chercher leur traitement antirétroviral et les contacter pour leur rappeler leurs rendez-vous.
  4. Effectuer des visites à domicile lorsque cela est nécessaire, avec l’accord du responsable du centre de prise en charge VIH.
  5. Collaborer avec les responsables du service psycho-social de l’établissement de santé pour animer et suivre les séances individuelles ou collectives d’accompagnement psycho-social. Cela peut inclure des groupes de parole sur la prise en charge du VIH en fonction de l’âge ou des catégories spécifiques (femmes, nouvelles patientes, anciennes patientes sous traitement antirétroviral, etc.).

Rapports et coordination

  1. Rédiger un rapport de synthèse quotidien des activités réalisées.
  2. Produire un rapport quotidien sur le niveau d’atteinte des indicateurs, ventilé par sexe et par tranche d’âge.
  3. Préparer un rapport de synthèse hebdomadaire et mensuel des activités réalisées et du niveau d’atteinte des indicateurs.
  4. Participer à toutes les réunions de planification et de coordination de l’établissement de santé, en particulier celles du service de prise en charge VIH, pour présenter les rapports d’activité.

111. QUALIFICATIONS REQUISES

1. Diplôme requis

  • Être titulaire du Brevet d’Étude pour le Premier Cycle (BEPC) ou tout diplôme équivalent.

2. Connaissances et compétences

  • Avoir une connaissance de base sur la prévention du VIH.
  • Savoir lire et écrire le français et/ou l’anglais.
  • Avoir le sens de l’organisation, des relations, de la tenue et de la courtoisie dans le comportement.
  • Être disponible pour rendre service et se rendre disponible pour le suivi des personnes vivant avec le VIH (pVVIH).
  • Avoir de bonnes dispositions pour le travail en équipe et sous pression.
  • Jouir d’une bonne moralité et d’une bonne intégrité professionnelle.

Atout : être un personnel soignant ou avoir une expérience professionnelle en matière de prise en charge psychosociale.

N.B : les candidats fonctionnaires du Gouvernement ne sont pas admis à postuler.

IV. LIEU D’AFFECTATION

Les APS seront affectés au Centre de Traitement Ambulatoire (CTA) et dans les Unités de Prise en Charge des Établissements de la Région du Sud.

Pour les districts FOSA suivants et les centres de santé correspondants :

  1. EBOLOWA – Centre de santé CS LYNA – 01
  2. SANGMELIMA – Centre de santé HD Sangmélima – 01
  3. KYOSSI – Clinique Yola – 01
    Total : 03

Durée du contrat :

Un contrat de travail sera signé avec les APS sélectionnés pour une période de onze (11) mois, à partir du 1er février 2024 jusqu’au 31 décembre 2024. Ce contrat pourra être renouvelé pour une année supplémentaire en cas de performance satisfaisante de l’intéressé(e) et de disponibilité du financement.

VI. DOSSIER DE CANDIDATURE

  1. Lettre de motivation :
    • Une lettre de motivation non timbrée adressée à Monsieur le Coordonnateur du GTR SIDA du Sud, précisant le poste sollicité et l’UPEC pour laquelle le candidat postule.
  2. Curriculum vitae :
    • Un curriculum vitae détaillé mettant en avant les qualifications et l’expérience professionnelle du candidat, signé et daté.
  3. Diplôme requis :
    • Une copie certifiée conforme du diplôme requis, signée par l’autorité compétente.
  4. Pièce d’identité :
    • Une photocopie de la Carte Nationale d’Identité.
  5. Casier judiciaire :
    • Un extrait de casier judiciaire datant de moins de trois (03) mois, bulletin n°03.
  6. Certificat médical :
    • Un certificat médical établi par un Médecin exerçant dans une formation sanitaire publique.
  7. Justificatifs d’expérience professionnelle :
    • Les justificatifs de l’expérience professionnelle du candidat, le cas échéant.
  8. VII. MODALITÉS DE SÉLECTIONLes modalités principales de sélection des candidats sont les suivantes : étude du dossier de candidature et entretien.DÉPÔT DES DOSSIERS DE CANDIDATUREChaque dossier de candidature, rédigé en français ou en anglais, doit être déposé au Groupe Technique Régional de Lutte contre le SIDA du Sud, au plus tard le vendredi 02 février 2024 à 15 heures 30 minutes, heure locale. Les dossiers doivent être soumis sous pli fermé non identifiable, en cinq exemplaires comprenant un (01) original et quatre (04) copies.

    Le dossier doit être envoyé dans une enveloppe portant la mention suivante :

    « Candidature pour le recrutement de (poste souhaité) pour la région du Sud, UPEC/CTA de Mondial, NMF ».

 

 

5 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

ARTICLES SIMILAIRES

POPULAIRES EN CE MOMENT

error: Content is protected !!