Friday, June 21, 2024
HomeUncategorizedRecrutement UNESO : Chargé(e) de Suivi / Évaluation

Recrutement UNESO : Chargé(e) de Suivi / Évaluation

  • Numéro du poste : 6CMBSP0002PA
  • Classe : P-2
  • Secteur de supervision : Bureau de la planification stratégique (BSP)
  • Lieu de travail : Yaoundé
  • Domaine d’activité : Coordination de programme
  • Modalité contractuelle : Engagement dans le cadre d’un projet
  • Durée de l’engagement : 1 an
  • Recrutement ouvert aux : Candidats internes et externes
  • Date limite de dépôt des candidatures (minuit, heure de Paris) : 10 mai 2024

APERÇU DES RESPONSABILITÉS DU POSTE

  1. Contexte et Mission

En qualité d’entité affiliée au système des Nations Unies, l’UNESCO s’engage dans la promotion de la paix, la réduction de la pauvreté, le développement durable et la communication interculturelle à travers ses activités dans les domaines de l’éducation, des sciences, de la culture, de la communication et de l’information. Pour la période 2022-2029, cette mission se matérialise à travers quatre axes stratégiques :

  1. Domaines d’Action
  • Garantir un accès équitable à une éducation de qualité et à des opportunités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous.
  • Contribuer à la construction de sociétés durables et à la préservation de l’environnement en favorisant la science, la technologie, l’innovation et le patrimoine naturel.
  • Promouvoir l’inclusion sociale, la justice et la paix en soutenant la liberté d’expression, la diversité culturelle, l’éducation à la citoyenneté mondiale et la préservation du patrimoine.
  • Encourager le développement d’un environnement technologique centré sur l’humain en facilitant l’accès aux connaissances et compétences, ainsi qu’en établissant des normes éthiques.

Le Bureau régional de l’UNESCO pour l’Afrique centrale, situé à Yaoundé (Cameroun), est responsable de la coordination des activités dans dix pays : l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la République du Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, Sao Tomé et Principe et le Tchad. En collaboration avec les Bureaux nationaux (Brazzaville, Kinshasa et Libreville) et les Antennes (Bujumbura, Luanda et N’Djamena), le Bureau régional de Yaoundé représente l’UNESCO auprès des autorités, des institutions et des partenaires techniques et financiers de la sous-région. Il est également chargé de la planification et de la mise en œuvre des programmes de l’UNESCO dans la région de l’Afrique centrale.

 

Le/la Responsable du Suivi et de l’Évaluation sera chargé(e) d’harmoniser la mise en œuvre des programmes et des projets avec les objectifs principaux de la stratégie, en apportant une expertise professionnelle et un soutien technique dans la gestion des cycles des programmes et projets. Cela inclut, mais ne se limite pas à, la planification, l’établissement d’un système de suivi et d’évaluation (S&E), la vérification de la qualité des données, la rédaction de rapports et le renforcement des capacités, en mettant particulièrement l’accent sur l’implication des principales parties prenantes.

Sous la direction et la supervision directe du Directeur du Bureau, le/la Responsable du Suivi et de l’Évaluation devra assumer, entre autres, les tâches suivantes : Coordonner la conception, le développement et la mise en œuvre de stratégies et de systèmes de S&E intégrés via la plateforme UNESCORE (Core Planner et Core Manager) afin de soutenir les programmes et projets du Bureau régional.

 

GESTION DU SYSTÈME DE S&E

  1. Coordination des Outils et Systèmes

Diriger le système de suivi et d’évaluation (S&E) du Bureau régional en mettant en place des outils robustes pour évaluer les progrès de la mise en œuvre et les impacts afin de faciliter une prise de décision éclairée. Cela implique :

  • Collaborer avec les spécialistes des programmes, les coordinateurs de projets et le personnel pour adapter ou créer des outils et des systèmes pertinents permettant une collecte, une gestion et une analyse efficaces des données, ainsi que l’archivage et l’utilisation de ces données.
  1. Appui Technique et Assurance Qualité

Fournir un soutien technique dans le domaine du S&E afin de garantir que le Bureau régional dispose d’informations de qualité pour évaluer les progrès vers les résultats attendus dans les documents de projet et les plans de travail annuels. Cela implique également :

  • Travailler en étroite collaboration avec les partenaires de mise en œuvre et les bénéficiaires pour assurer la collecte de données pertinentes et appropriées nécessaires à un système de S&E efficace.
  • Superviser les activités liées à l’assurance qualité des données, y compris la vérification sur site par le biais de contrôles ponctuels pour garantir la validité et la qualité des données à partir de la source.
  • Fournir un soutien technique au Bureau régional dans le processus de conception des projets sur toutes les questions liées au S&E.
  • Coordonner la planification conjointe du Cadre de coopération des Nations unies pour le développement durable (UNSDCF) et des rapports sur les interventions de l’UNESCO dans le système d’information des Nations unies (UNINFOS).
  • Faciliter la synchronisation du Cadre de coopération des Nations unies pour le développement durable (UNSDCF) et les rapports sur les interventions de l’UNESCO dans le système d’information des Nations unies (UNINFOS).
  • Renforcer les capacités du personnel, des partenaires de mise en œuvre et des partenaires gouvernementaux des pays hôtes.
  • Améliorer les compétences du personnel, des partenaires de mise en œuvre et des partenaires gouvernementaux des pays hôtes.
  • Aligner les formations sur le système de gestion basé sur les résultats de l’UNESCO (RBM) et les systèmes de gestion de l’information de l’UNESCO (plateforme UNESCORE et système UNINFOS), afin de favoriser leur implication accrue dans les processus de suivi et d’évaluation.
  • Exécuter ou surveiller toute autre tâche nécessaire, urgente ou imprévue, relevant de la direction.

COMPÉTENCES REQUISES (Essentielles / Gestionnaires)

  1. Communication (Essentielle)
  2. Responsabilité (Essentielle)
  3. Innovation (Essentielle)
  4. Partage des connaissances et engagement pour l’amélioration continue (Essentiel)
  5. Planification et organisation (Essentielle)
  6. Culture de la performance (Essentielle)
  7. Travail d’équipe (Essentiel)
  8. Professionnalisme (Essentiel)

Pour une explication détaillée, veuillez consulter le Référentiel des compétences de l’UNESCO.

QUALIFICATIONS REQUISES

Formation

  1. Diplôme universitaire de niveau supérieur (master ou équivalent) dans le domaine du développement, de la gestion des évaluations, de l’administration des affaires, des sciences sociales, ou dans un domaine connexe.

Expérience Professionnelle

  1. Au minimum deux (2) années d’expérience professionnelle pertinente dans la gestion des programmes et projets, le suivi et l’évaluation, ou dans un domaine similaire, dont idéalement une (1) année acquise à l’échelle internationale.

Aptitudes & Compétences

  1. Connaissance avancée en gestion des programmes de développement.
  2. Expertise en évaluation de projets et d’activités.
  3. Maîtrise professionnelle des techniques de collecte de données, de démographie, de statistiques et de gestion de données, ainsi que de la gestion des enquêtes.
  4. Compétence avancée en gestion du processus d’évaluation.
  5. Suivi approfondi des recommandations et diffusion efficace des résultats du suivi et de l’évaluation.
  6. Excellente maîtrise de la méthodologie de suivi et de l’évaluation (quantitative/qualitative/mixte).
  7. Communication orale et écrite de haut niveau, avec une rédaction claire et concise de documents et de rapports de qualité.
  8. Aptitude démontrée à travailler en équipe et à maintenir des relations efficaces dans un contexte multiculturel.
  9. Organisation et coordination exceptionnelles, avec une capacité à travailler efficacement dans des délais serrés et à gérer des situations complexes et sensibles.
  10. Excellentes compétences informatiques, notamment une maîtrise des logiciels MS Office (Outlook, Word, Excel, PowerPoint, Teams, Project, etc.).

Langues

  1. Maîtrise exceptionnelle du français ou de l’anglais, à l’écrit comme à l’oral, et bonne connaissance de l’autre langue.

QUALIFICATIONS SOUHAITÉES

Formation

  1. Diplôme ou formation pertinente dans des disciplines liées au poste.

Expérience professionnelle

  1. Expérience avérée de travail avec le système des Nations Unies ou une organisation/institution internationale.
  2. Historique professionnel établi dans des environnements multiculturels.
  3. Pratique professionnelle d’au moins un (1) an dans le domaine des programmes d’urgence.
  4. Participation active à des initiatives de réponse à des crises humanitaires.

Aptitudes & Compétences

  1. Familiarité avec le mandat, la vision, l’orientation stratégique et les priorités de l’Organisation.
  2. Compréhension approfondie des dynamiques géopolitiques de la région africaine, en mettant particulièrement l’accent sur l’Afrique centrale.
  3. Connaissance approfondie du fonctionnement et des mécanismes des organisations internationales et/ou du système des Nations Unies.
  4. Capacités avancées d’analyse et de résolution de problèmes, démontrant une forte aptitude à aborder des situations complexes.

Langues

  1. Maîtrise d’une langue parlée dans la région de l’Afrique centrale.
  2. Connaissance d’autres langues officielles de l’UNESCO (arabe, chinois, espagnol ou russe).

SALAIRES ET AVANTAGES

Le package salarial à l’UNESCO comprend un salaire de base ainsi que divers avantages tels que 30 jours de congés annuels, des allocations familiales, une assurance médicale, un régime de retraite, etc. Le traitement annuel de départ pour ce poste s’élève à environ 75 112 dollars américains. Pour obtenir de plus amples informations sur les salaires et avantages, veuillez consulter notre Guide sur les Rémunérations et Avantages du Personnel.

PROCESSUS DE RECRUTEMENT ET DE SÉLECTION

Tous les candidats sont tenus de remplir une demande en ligne en fournissant des informations complètes et exactes. Pour postuler, veuillez visiter le site Web des Carrières de l’UNESCO. Aucune modification ne pourra être apportée à la candidature après soumission.

L’évaluation des candidats se fait en fonction des critères spécifiés dans l’avis de vacance de poste et peut comprendre des tests, des évaluations ainsi qu’un entretien basé sur les compétences. L’UNESCO utilise diverses technologies de communication telles que la vidéoconférence, la téléconférence, la correspondance par e-mail, etc., pour évaluer les candidats.

Veuillez noter que seuls les candidats sélectionnés seront contactés. Les candidats en phase finale seront soumis à une vérification des références basée sur les informations fournies.

L’UNESCO souligne l’importance de choisir les meilleurs candidats en termes de compétence, d’intégrité et d’éthique pour garantir la qualité des services offerts par l’organisation. Elle met en place une politique de tolérance zéro envers tout type de harcèlement et s’engage à promouvoir une répartition équitable et diversifiée du personnel, ainsi que la parité des genres à tous les niveaux. De plus, l’UNESCO cherche à favoriser la diversité en termes de genre, de nationalité et de culture parmi son personnel. Les candidatures des ressortissants d’États membres sous-représentés sont vivement encouragées, de même que celles des personnes issues de groupes minoritaires, autochtones ou handicapées. La confidentialité est garantie dans le traitement de toutes les candidatures, et une mobilité mondiale est exigée pour les postes internationaux. (veuillez cliquer ici pour la dernière mise à jour

Il n’y a aucun frais de candidature à payer à quelque étape que ce soit du processus de recrutement.

COMMENT POSTULER ?

 
 
 
 

4 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

ARTICLES SIMILAIRES

POPULAIRES EN CE MOMENT

error: Content is protected !!