Wednesday, June 19, 2024
HomeOffres d’emploiRecrutement Unesco : Coordonnateur (trice) projet PBF...

Recrutement Unesco : Coordonnateur (trice) projet PBF…

Résumé des fonctions du poste 

L’UNESCO, l’UNFPA, le BIT et ONUFEMMES ont sollicité l’appui du Gouvernement Camerounais pour obtenir un financement du Fonds du Secrétaire Général pour la Consolidation de la Paix afin de mettre en œuvre le projet dénommé : « Appui à la mise en œuvre du programme national d’éducation civique pour le renforcement de la paix, la cohabitation pacifique et le vivre ensemble dans les communautés affectées par les crises au Cameroun ». L’objectif du projet est d’accroître la participation des jeunes femmes et hommes des communautés affectées par les crises au Cameroun à la consolidation de la paix par le renforcement de l’éducation civique et citoyenne et des capacités entrepreneuriales. Le projet contribue à la construction des relations paisibles entre les membres des mêmes communautés d’une part et d’autre part entre les membres des communautés hôtes, les personnes déplacées internes et les réfugiés dans un environnement où les politiques adressent mieux les questions de jeunesse.

Pour coordonner sa mise en œuvre, le Bureau régional de l’UNESCO pour l’Afrique centrale souhaite recruter un(e) Coordonnateur (trice) de projet.

Le/la titulaire du poste travaillera sous l’autorité du Directeur du Bureau régional de l’UNESCO à Yaoundé et la supervision directe du Chef du Secteur des Sciences Humaines et Sociales. A ce titre, le/la Coordonnateur (trice) de projet assurera les responsabilités suivantes :Gestion et coordination du projet

  • Coordonner la mise en œuvre des activités du projet et s’assurer que les livrables sont en adéquation avec les résultats attendus ;
  • Elaborer le chronogramme conjoint des activités avec les points focaux du BIT, de l’UNFPA, d’ONUFEMMES et organiser des réunions de coordination avec les points focaux ;
  • Mettre en place un outil de suivi permettant d’apprécier les avancées du projet ;
  • Prendre des actions correctives pour améliorer la mise en œuvre des activités ;
  • Apporter l’expertise requise pour la réalisation des différentes composantes et activités du projet ;
  • Mettre en place un système efficace de partage d’information et de visibilité du projet, de suivi des activités menées par les agences partenaires de mise en œuvre du projet à savoir l’UNESCO, le BIT, l’UNFPA, ONUFEMMES, les Ministères sectoriels identifiés et les différentes parties prenantes ;
  • S’assurer qu’une attention particulière est accordée à la prise en compte de l’aspect genre pendant la mise en œuvre du projet ;
  • Garantir le respect du choix des bénéficiaires en conformité avec le document de projet ;
  • Préparer les rapports de suivi des activités et participer aux réunions de coordination du secrétariat technique PBF ;
  • Collecter les données auprès des agences bénéficiaires et élaborer les rapports d’avancement du projet à soumettre lors des sessions du comité de pilotage ;
  • Respecter les procédures de l’UNESCO en matière de gestion administrative et financière du projet ;
  • Travailler avec les différents secteurs de l’UNESCO pour renforcer l’approche multisectorielle pendant la mise en œuvre du projet avec une emphase sur les thématiques liées à l’éducation civique, la consolidation de la paix, la cohabitation pacifique et le vivre ensemble ;
  • Assurer la liaison avec les Ministères sectoriels identifiés, les agences UN, les collectivités territoriales décentralisées, les organisations de la société civile (OSC) et d’autres parties prenantes pour une meilleure appropriation du projet ;
  • Elaborer les rapports narratifs et financiers semestriels et finaux ;
  • Assurer le suivi requis pour une bonne préparation et production du rapport d’évaluation externe à la fin du projet.

Représentation et partenariat

  • Représenter l’UNESCO à des séminaires et réunions et d’autres évènements susceptibles de promouvoir le projet et l’image de l’UNESCO ;
  • Développer et entretenir les relations de partenariat entre les ministères sectoriels identifiés, les agences partenaires de mise en œuvre du projet, les partenaires au développement, les OSC, les organisations à base communautaire et d’autres parties prenantes.

Mobilisation des ressources

  • Soutenir les efforts de mobilisation des ressources, y compris l’élaboration de propositions de projets et de programmes de l’UNESCO.

Communication et visibilité

  • Coordonner l’élaboration du plan de communication du projet ;
  • Superviser l’élaboration des outils de visibilité du projet, communiquer sur les résultats étape par étape à fournir au bailleur, de la documentation et publication des bonnes pratiques.

COMPETENCES (Fondamentales / Managériales)

  • Responsabilité (F)
  • Communication (F)
  • Innovation (F)
  • Partage des connaissances et volonté constante d’amélioration (F)
  • Planification et organisation (F)
  • Culture du résultat (F)
  • Travail en équipe (F)

Pour plus d’informations, merci de consulter le Référentiel des compétences de l’UNESCO.

Qualifications requises

Education

  • Diplôme universitaire supérieur (Master II ou équivalent), dans le domaine des sciences humaines et sociales, paix et développement, développement international, sciences politiques et relations internationales ou toute autre discipline connexe ;

Expérience professionnelle

  • Expérience professionnelle pertinente de 07 ans minimum dans les domaines de la gestion, coordination des projets PBF, programmes de développement et ou humanitaire ;
  • Expérience en analyse des conflits et programmation sensible au conflit dans la mise en œuvre des projets liés à la prévention des conflits, la cohabitation pacifique et la consolidation de la paix ;
  • Expérience pertinente sur la gestion axée sur les résultats (GAR) ;
  • Expérience pertinente sur la problématique de l’éducation à la citoyenneté ;
  • Expérience en suivi et évaluation des projets ;
  • Expérience dans la conduite des consultations avec le gouvernement et les donateurs ;
  • Expérience dans la coordination des projets conjoints ;
  • Expérience préalable avec les Nations Unies serait un atout.

Aptitudes et compétences

  • Capacités à gérer les budgets et à rendre compte de la mise en œuvre ;
  • Bonne connaissance des zones de mise en œuvre du projet ;
  • Connaissances approfondies des questions de consolidation de la paix et d’éducation à la citoyenneté ;
  • Excellentes compétences en réseautage et compétences de haut niveau en matière de représentation et création de partenariats, impliquant un large éventail de partenaires (ministères cibles, secrétariat PBF, collectivités territoriales décentralisées, donateurs et OSC) ;
  • Capacité à travailler en équipe et au sein d’équipes multiculturelles et multisectorielles ;
  • Excellentes qualités relationnelles, tact et diplomatie ;
  • Excellentes aptitudes de communication ;
  • Excellentes capacités d’écoute et d’encadrement ;
  • Excellente connaissance des procédures de mise en œuvre de projets PBF et des Nations Unies est souhaitable.

Langues

  • Excellente connaissance (orale et écrite) du français ou de l’anglais et une bonne connaissance de l’autre.

Processus de sélection et de recrutement 

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir une demande en ligne et fournir des informations complètes et exactes. Pour postuler, veuillez visiter le site Web de l’UNESCO carrières. Aucune modification ne peut être apportée à la candidature soumise.

L’évaluation des candidats est basée sur les critères de l’avis de vacance de poste et peut inclure des tests et/ou des évaluations, ainsi qu’un entretien basé sur les compétences.

L’UNESCO utilise des technologies de communication telles que la vidéo ou la téléconférence, la correspondance par e-mail, etc. pour l’évaluation des candidats.

Postuler »

Veuillez noter que seuls les candidats sélectionnés seront contactés et que les candidats à l’étape de sélection finale seront soumis à une vérification des références sur la base des informations fournies.

L’UNESCO rappelle que la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. L’UNESCO applique une politique de tolérance zéro à l’égard de toute forme de harcèlement. L’UNESCO s’est engagée à atteindre et à maintenir une répartition géographique équitable et diversifiée, ainsi que la parité des genres parmi les membres de son personnel dans toutes les catégories et à tous les niveaux. En outre, l’UNESCO est résolue à atteindre une diversité de personnel sur le plan du genre, de la nationalité et de la culture. Les candidatures de ressortissants d’États membres non et sous-représentés (veuillez cliquer ici pour la dernière mise à jour) sont particulièrement bienvenues et vivement encouragées. Les personnes issues de groupes minoritaires et de groupes autochtones, ainsi que les personnes handicapées, sont également encouragées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées avec la plus grande confidentialité. Une mobilité mondiale est requise pour les membres du personnel nommés sur des postes internationaux.

L’UNESCO ne prend de frais à aucune étape du recrutement.

Secteur de tutelle : Secteur des sciences sociales et humaines (SHS)

Lieu d’affectation  : Yaounde

Catégorie d’emplois : Sciences sociales et humaines

Type de contrat : Contrat de service

Grade : SB5

Durée du contrat : 07 mois (possibilité d’extension en fonction de la disponibilité des fonds et des évaluations des performances)

Recrutement ouvert à : Nationaux du Cameroun

Valeurs fondamentales de l’UNESCO : Engagement envers l’Organisation, intégrité, respect de la diversité, professionnalisme

Clôture des candidatures (minuit heure de Paris) : 23 Novembre 2023

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

ARTICLES SIMILAIRES

POPULAIRES EN CE MOMENT

error: Content is protected !!