Tuesday, July 23, 2024
HomeOffres d’emploiAppel à candidature: Assistant chef de projet

Appel à candidature: Assistant chef de projet

Pour garantir la sécurité alimentaire à l’échelle mondiale, Good Neighbors collabore étroitement avec le Programme alimentaire mondial (PAM) dans divers pays africains, s’engageant ainsi activement dans la lutte contre l’insécurité alimentaire. Au sein du contexte camerounais, Good Neighbors œuvre de concert avec le PAM au sein du Projet d’intervention d’urgence contre la crise alimentaire (PULCCA), visant à adresser de manière immédiate les besoins en sécurité alimentaire dans les zones spécifiquement ciblées par cette initiative.

POSTE D’ASSISTANT CHEF DE PROJET

Aperçu des responsabilités :

L’Assistant Chef de Projet relève de la hiérarchie du Chef de Projet et collabore étroitement avec les agents de suivi déployés sur le terrain dans divers départements de la région Grand Nord. La collaboration s’étend également au responsable financier et au responsable SERA. En tandem avec le Chef de Projet, cette personne supervise directement les Chargés de Suivi sur le terrain, les Assistants de Suivi sur le terrain et les Mobilisateurs Communautaires œuvrant dans les différents sites d’intervention.

Son rôle englobe le soutien à la mise en œuvre des activités sur le terrain, en fournissant un appui technique et opérationnel à l’équipe sur le terrain pour garantir une exécution efficace du travail. Cela implique notamment des activités de renforcement des capacités et la proposition de moyens pour développer ou ajuster les stratégies du projet, en vue d’atteindre les objectifs spécifiques et généraux. Au quotidien, l’Assistant Chef de Projet offre un soutien technique continu et accompagne l’équipe du projet, ainsi que les partenaires ou parties prenantes. Ce poste requiert une personne possédant des connaissances approfondies et des compétences solides en matière de sécurité alimentaire, d’agriculture, de moyens de subsistance et d’engagement communautaire dans des contextes humanitaires et de développement.

RESPONSABILITÉS PRINCIPALES

  • Direction du Projet
  •  Assurer la concrétisation de toutes les activités prévues sur le terrain, respectant les échéances fixées et assurant une cohérence globale dans la mise en œuvre du projet. Identifier de manière proactive les acteurs clés impliqués dans la chaîne de valeur, initiant des dialogues pour déceler les domaines nécessitant un soutien et favoriser des méthodes de collaboration.
  • Apporter un appui technique à la conception et à l’exécution de formations ainsi que d’ateliers de renforcement des compétences, notamment en matière de moyens de subsistance agricoles, de développement entrepreneurial, de compétences professionnelles, d’inclusion financière, et de préservation de l’environnement.

2. Développement de la Chaîne de Valeur

  •  Provenir activement au développement de la chaîne de valeur pour les bénéficiaires, en leur fournissant des actifs productifs, des formations techniques, une valeur ajoutée, et en établissant des liens avec les marchés.
  • Veiller à la participation active des différentes catégories de bénéficiaires aux différentes interventions du projet.
  • Coordonner les acteurs et les prestataires de services concernés pour dispenser des formations aux bénéficiaires, couvrant des aspects tels que les techniques agricoles avancées, la valeur ajoutée, l’alphabétisation financière, les VSLA, les intrants, le contrôle qualité, etc.
  • Effectuer des analyses de marché et prodiguer des conseils sur les stratégies de mise en œuvre optimales, visant à garantir la rentabilité des entreprises agroalimentaires des agriculteurs et groupes ciblés.
  • Élaborer une structure de commercialisation durable, incluant une association faîtière dédiée à la commercialisation des produits de base, dans le but d’améliorer l’accès au marché.

Mise en œuvre du projet et renforcement des compétences :

  1. Assurer la compréhension et l’application des procédures de travail : S’assurer que le personnel et les partenaires comprennent et mettent en œuvre les procédures de travail et les manuels tout au long du processus de mise en œuvre.
  2. Soutien technique et encadrement sur le terrain : Fournir un encadrement technique au personnel sur le terrain, aux partenaires et aux prestataires de services pour garantir que la mise en œuvre respecte les plans de travail, les manuels de procédures et les lignes directrices convenues.
  3. Collaboration avec les points focaux de sûreté et de sécurité : Travailler étroitement avec les responsables de la sûreté et de la sécurité pour assurer que la mise en œuvre respecte les protocoles établis. Cela inclut la préparation en temps opportun des demandes de déplacement, la communication des incidents de sécurité et les échanges réguliers avec les points focaux de sécurité.
  4. Documentation et compilation des rapports : Documenter les activités du projet, élaborer des rapports mensuels et trimestriels pour les donateurs, ainsi que des rapports internes tels que les comptes rendus hebdomadaires des réunions et de toutes autres activités.
  5. Gestion de la base de données du projet : Soutenir la création d’une base de données pour toutes les activités du projet, permettant un suivi régulier et une évaluation continue de leurs progrès.
  6. Initiative de compte rendu sur l’avancement du projet : Prendre l’initiative de rendre compte de manière proactive de l’avancement du projet, des réussites et des leçons apprises pendant la mise en œuvre.

Partenariat :

  1. Sensibilisation des parties prenantes et mécanisme de retour d’information : Veiller à ce que les parties prenantes soient informées de la responsabilité du programme et du mécanisme de retour d’information des bénéficiaires.
  2. Collaboration avec les acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux : Travailler en étroite collaboration avec les services gouvernementaux concernés (MINADER, MINEPIA, MINPROFF, MINAS), le système des Nations unies, les ONGI et les ONG pour partager des informations pertinentes.
  3. Participation aux réunions internes et externes : Participer activement aux réunions internes et externes, y compris aux réunions des parties prenantes et aux visites sur le terrain lorsque nécessaire.
  4. Exécution diligente des tâches assignées : S’acquitter avec diligence de toutes les autres tâches qui lui sont confiées de temps à autre.

QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES :

  1. Diplôme de Master 2 dans le domaine des sciences agricoles, de l’économie d’entreprise ou toute discipline pertinente, accompagné d’au moins 4 années d’expérience continue dans la mise en œuvre d’activités liées à la sécurité alimentaire et aux moyens de subsistance.Candidat(e) possédant une expérience préalable au sein d’un environnement multisectoriel chargé, notamment dans un contexte de réfugiés, sera fortement valorisé(e).
  2. Compétences Spécifiques :
  • Expérience avérée dans le développement de la chaîne de valeur.
  • Maîtrise des partenariats public-privé.
  • Historique professionnel avec des organisations d’agriculteurs.
  • Familiarité avec les méthodologies de formation participative.

COMPÉTENCES TECHNIQUES ET LINGUISTIQUES :

  1. Maîtrise des Outils de Présentation :Le(la) candidat(e) doit démontrer des compétences solides en présentation, maîtrisant Power Point, Excel et MS Word.
  2. Bilinguisme et Communication :
  • Bilingue avec une excellente maîtrise de la communication écrite et orale en français et en anglais.
  • La connaissance de la langue locale dans la région de l’Extrême-Nord est un avantage supplémentaire.

QUALITÉS PERSONNELLES ET COMPORTEMENTALES :

  1. Intégrité et Sens du Détail :
  • Intégrité personnelle irréprochable.
  • Souci du détail dans toutes les tâches entreprises.
  1. Dynamisme et Gestion du Stress :
  • Dynamique et capable d’accomplir plusieurs tâches simultanément.
  • Esprit d’équipe et aptitude à résoudre les problèmes.
  • Capacité à faire face à des situations stressantes avec flexibilité.
  1. Compétences en Communication et Sensibilité Culturelle :
  • Excellentes compétences en établissement de rapports.
  • Bonnes aptitudes à la communication orale et écrite.
  • Sensibilité culturelle démontrée.

En résumé, le candidat idéal doit posséder une solide formation académique et une expérience significative, associées à des compétences techniques avérées. Les qualités personnelles telles que l’intégrité, la flexibilité et la capacité à travailler dans des environnements exigeants sont essentielles.

GESTION DE LA SÉCURITÉ :

  1. Application des Protocoles de Sécurité :Assurer la stricte conformité aux protocoles et aux politiques de sécurité établis. Le candidat devra être vigilant quant au respect de ces normes dans toutes les facettes des opérations du projet.
  2. Évaluation des Impacts de Sécurité : 
  • Examiner les implications en matière de sécurité pour l’ensemble des activités du projet.
  • Une collaboration étroite avec les autres membres du personnel, les dirigeants et les bénévoles de la communauté est essentielle pour évaluer et atténuer les risques liés à de nouvelles initiatives.

CONFORMITÉ ET ÉTHIQUE :

Culture de Conformité et d’Éthique :

  • Promouvoir activement une culture organisationnelle axée sur la conformité et l’éthique à travers l’ensemble de Good Neighbors.
  • Le candidat doit démontrer une compréhension approfondie des normes de conformité et d’éthique de Good Neighbors et du PAM, et s’y conformer dans l’exercice de ses fonctions.
  1. Intégrité et Communication des Normes :
  • Exercer son travail avec un niveau d’intégrité exemplaire.
  • Communiquer de manière efficace ces normes au personnel et, le cas échéant, aux partenaires, exigeant d’eux une adhésion rigoureuse à ces valeurs.

PRÉVENTION DE L’EXPLOITATION ET DES ABUS SEXUELS :

  1. Protocoles de Prévention :
  • Mettre en place des protocoles rigoureux pour prévenir l’exploitation et les abus sexuels au sein de l’organisation.
  • Le candidat devra être proactif dans la sensibilisation du personnel et des partenaires à ces questions délicates, promouvant un environnement sûr et respectueux.

CANDIDATURE ET DATE BUTOIR DE SOUMISSION DES CANDIDATURES

COMMENT FAIRE ACTE DE CANDIDATURE

Envoyez par voie électronique votre curriculum vitae, votre lettre de motivation, une reproduction de votre diplôme le plus élevé, les attestations professionnelles ainsi que tout autre document pertinent à l’adresse suivante : recruiting.gncmr@gmail.com

ÉCHÉANCE : 20 mars 2024

N.B: Ne payez aucun frais pour obtenir un emploi

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

ARTICLES SIMILAIRES

POPULAIRES EN CE MOMENT

error: Content is protected !!